logo-qc Centre de services scolaire Marie-Victorin
Info-travaux

Mesure de la

Qualité de l'air

Concentration de CO2 dans l’air intérieur des écoles

Suite à une directive émise par le ministère de l’Éducation et de l’enseignement supérieur (MÉES) s’inscrivant dans le contexte de la COVID-19, le Centre de service scolaire Marie-Victorin a procédé au courant des mois de janvier, février et mars à des tests visant à mesurer la concentration de CO2 dans l’air intérieur de ses écoles.

Cette démarche, visant à s’assurer qu’un apport d’air frais suffisant est présent dans l’ensemble de nos écoles et témoignant ainsi d’une circulation de l’air adéquate, a été menée en respect du cadre élaboré par le MÉES.

Il importe de mentionner qu’en contexte idéal, le ministère de l’Éducation a fixé à 1000ppm (particules par million) la concentration maximale de CO2 qui devait être présente dans nos écoles neuves et à 1100 ppm (particules par million) celles dans les autres écoles et ce, tout en reconnaissant qu’une concentration avoisinant les 1500ppm est tout à fait adéquate.

 

Résultats

Bien que parfois supérieur aux taux fixés par le Ministère, aucun des résultats obtenus ne présente de danger pour la santé des occupants et le plan d’action qui sera déployé s’inscrit dans une perspective de prévention et de performance optimale. Vous trouverez ci-dessous un aperçu des résultats obtenus :

Portrait global – Concentration de CO2 dans l’air intérieur

  • 41 écoles sont sous le seuil de 1000 ppm
  • 29 écoles sont entre 1000 et 1500 ppm
  • 4 écoles sont entre 1500 et 2000 ppm
  • Aucune école n’est à plus de 2000 ppm

De plus, comme vous pourrez le constater en consultant le tableau synthèse des concentrations maximales mesurées pour chacune de nos écoles, déposé sur notre site internet, le plus haut taux obtenu se situe à 1565 ppm.

 

Actions en cours

Le Centre de services scolaire est déjà à pied d’œuvre afin de mettre en place les moyens pour optimiser la ventilation de l’ensemble de nos écoles.

Pour les écoles ventilées mécaniquement (système de ventilation), en plus du plan d’entretien préventif usuel, des inspections rigoureuses ont été réalisées et ont permis d’identifier des ajustements à apporter. Les travaux en ce sens sont d’ailleurs bien avancés, voire presque terminés.

Pour les écoles ventilées naturellement (ventilation effectuée par l’ouverture des fenêtres), un rappel de la procédure de ventilation naturelle en place depuis plusieurs années au Centre de services scolaire Marie-Victorin, a été effectué auprès des directions d’écoles concernées. Cette procédure prévoit notamment l’ouverture des fenêtres régulièrement sur de courtes périodes au cours de la journée pour favoriser une circulation et un échange d’air.