logo-qc Centre de services scolaire Marie-Victorin
Info-travaux

Sécurité de l'eau

Mesures préventives pour assurer la sécurité de l’eau

Opération de dépistage de plomb dans l’eau

Le plomb est un métal présent en petite quantité dans notre environnement, notamment dans l’eau, l’air, les sols et les produits de consommation. Toute la population est exposée à de faibles quantités de plomb. Ce métal est cependant reconnu pour avoir des effets néfastes à long terme sur la santé. Bien qu’aujourd’hui l’exposition au plomb dans notre environnement soit considérée comme très faible, toute concentration de plomb dans le sang comporte une part de danger.

Des mesures sévères ont été mises en place au Canada afin d’éviter que la population ne soit exposée au plomb. Cependant, les autorités sanitaires restent aux aguets pour éviter qu’une telle exposition ait lieu, en particulier chez les enfants qui sont plus vulnérables aux effets néfastes du plomb.

En 2019, une étude de l’Institut national de santé publique du Québec (INSPQ) concluait, en résumé, qu’une meilleure évaluation de la qualité de l’eau dans les écoles était nécessaire. En octobre 2019, le ministre de l’Éducation, Monsieur Jean-François Roberge, a décrété que toutes les sources d’eau bue par les élèves dans les écoles du Québec devaient être analysées pour en vérifier la teneur en plomb. Par cette opération, le gouvernement du Québec souhaitait s’assurer que l’eau respecte les normes les plus strictes qui soient.

Le Centre de services scolaire Marie-Victorin a réalisé des tests aux points d’eau pour fins de consommation dans tous ses établissements. Au total, 5 100 points d’eau ont été testés.

Lors de la rentrée scolaire de septembre 2020, le CSS Marie-Victorin avait apporté les correctifs requis. Ainsi, l’ensemble des points d’eau qui sont destinés à la consommation sont clairement identifiés comme ayant été testés et étant conformes.

Si vous avez des questions ou commentaires à ce sujet ou pour tout autre sujet, n’hésitez pas à communiquer avec nous.